COMMENT REDUIRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

Manger est une nécessité au quotidien pour chacun d’entre nous. C’est également un facteur de santé, de plaisir et d’enjeux culturels.

L’alimentation est aussi un générateur d’impacts environnementaux importants tel que le gaz à effet de serre. L’augmentation de la demande alimentaire entraîne par conséquent l’augmentation d’un gaspillage énergétique et aussi alimentaire.

Qu’est-ce que le Gaspillage Alimentaire ?

Le gaspillage alimentaire correspond à toute nourriture destinée à la consommation humaine qui, à une étape de la chaîne alimentaire (agriculture, production, distribution & consommation) est perdue, jetée ou dégradée. Ainsi, tous les acteurs de la chaîne alimentaire sont concernés par le gaspillage alimentaire et surtout tous peuvent agir à leur échelle pour limiter ce gaspillage.

 Quel est l’enjeu aujourd’hui ?

S’engager dans une consommation meilleure pour soi et pour l’environnement.

Votre rôle de consommateur est complémentaire de celui des autres acteurs et reste primordial dans la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Quelques chiffres

10 millions de tonnes de nourriture jetées/an.

 30 kg par pers/an (soit l’équivalent d’un repas par semaine !), dont 7 kg de produits qui n’ont même pas été déballés.

Coût gaspillé => 160 euros/personne/an

Astuces & Conseils pour réduire son gaspillage alimentaire 

AVANT LES COURSES

  • Dresser l’inventaire du frigo et des placards
  • Élaborer un menu en fonction de ce qu’il me reste
  • Faire une liste de courses adaptée aux besoins réels du foyer

PENDANT LES COURSES

  • Privilégier les produits frais dont la date limite de consommation (DLC) est la plus éloignée, excepté lorsque le produit est rapidement consommé
  •  Privilégier les produits en vrac ou à la découpe
  • Ne pas avoir peur des fruits et légumes amochés ou mal calibrés (ils possèdent les mêmes qualités nutritives que les autres)
  • Eviter au maximum les achats impulsifs, notamment lié à un ventre vide.
  • Rester vigilant sur les offres dites « promotionnelles »

AU QUOTIDIEN

  • Ranger les aliments en fonction des zones de température du frigo
  • Dans le réfrigérateur, effectuer la rotation des produits, en plaçant devant ceux à consommer le plus rapidement.
  • Nettoyer régulièrement le réfrigérateur
  • Faire la distinction entre la date limite de consommation (DLC) et la date de durabilité minimale (DDM) et agir en conséquence.
  • Adapter les quantités cuisinées aux nombre de convives, pour éviter les restes
  • Surveiller les fruits & légumes afin d’enlever ceux qui sont abîmé (ils éviteront de contaminer les autres)

AVEC LES RESTES

  • Congeler l’excédent de plats cuisinés pour allonger leur durée de vie
  • Cuisiner et accommoder les restes  (pain perdu, soupe, confiture, tarte…)
  • Utiliser vos restes pour vos déjeuners au travail
  • Penser à composter les déchets alimentaires dans le compost le plus proche de chez soi.

VOUS POUVEZ AUSSI AGIR LORSQUE VOUS ETES EN EXTÉRIEUR

  • Au restaurant, je n’hésite pas à demander un doggybag quand je n’ai pas fini mon plat.
  • Ne pas prendre la formule proposée (entrée- plat-dessert), si j’ai un petit appétit.